• Chapitre 24

    "Qu'y as-t-il ?" demanda la voix grave de Raphaël où pointait l'inquiétude.

    -Nico ne voit plus rien !"

    En effet, bien que le loup au pelage de jais ai enfin ouvert les yeux, ces derniers demeuraient d'un gris pâle, presque vitreux.

    "Tu as mal ?", grogna le loup gris-bleu.

    -Un peu mais ça commence à se calmer. Je suis sûr que ce n'est rien, il n'y a pas de quoi s'inquiéter, ça va se passer."

    Malgré ses efforts pour paraître le plus calme et détaché possible, tout le monde devinait sa panique : il suffisait de sentir l'odeur de peur qu'il dégageait... Les loups se regardaient entre eux, leurs grands yeux emplis de confusion tandis que Raphaël semblait chercher une idée à toute vitesse.

    Alors qu'il allait ouvrir la gueule, un éclair blanc lui passa sous le nez, comme un flash. Surpris, il recula en couchant les oreilles, le poil hérissé et les crocs sortis.

    Oh nooon ! se lamenta intérieurement Roxane. Qu'est ce qui va ENCORE nous arriver... S'il faut se battre, Nicolas en sera incapable !

    Contre toute attente, l'éclair blanc fila vers le ciel où il tourbillonna, puis se posa sans bruit sur le sol, contrastant sur l'herbe verte.

    "Hermione ?! s'exclama Raphaël avec stupeur. Ça alors cela fait des lunes que je ne t'ai pas revue !"

    La chouette fit brusquement volte-face pour murmurer des paroles au loup bleu-gris qui pris aussitôt un air coupable en couchant les oreilles. La chouette le fusilla du regard et gonfla ses plumes, menaçante en guise d'avertissement.

    Roxane s'étonna de l'attitude du rapace. La chouette n'était-elle pas au courant que Raphaël leur avait parlé de son changement de prénom ? Évidemment, il n'y avait que Nicolas, Mickaël et elle qui le savait, mais pourquoi tenait-elle tant à le cacher ? 

    Nicolas poussa un gémissement à fendre l'âme, ce qui ramena tout de suite Roxane sur terre. Elle vit qu'Hermine se tenait penchée sur le loup noir, tapis dans l'herbe. Il semblait soudain minuscule à côté de la chouette, alors qu'habituellement, il était le plus imposant de la meute. 

    "Ferme les yeux", lui dit-elle. "Je vais essayer d'arranger cela."

    Sur ces mots, elle passa lentement une aile sur les paupières closes du jeune loup et lui donna un coup de bec sur le haut du crâne, ce qui lui arracha une grimace de douleur.

    "Bien, maintenant ouvre les yeux et dis-moi si tu vois", hulula-t-elle avec douceur.

    D'abord hésitant, Nicolas ouvrit un oeil, puis l'autre, cligna plusieurs fois ses paupières et s'exclama :

    "Je vois je vois ! Oh merci beaucoup !"

    Roxane soupira, soulagée, tandis que ses camarades hurlaient leur joie de voir Nicolas tiré d'affaire.

    "Ce fût un plaisir de t'aider jeune loup", murmura la chouette blanche avec un sourire en coin avant de disparaître dans un tourbillon de plumes, non sans avoir échangé un dernier coup d'oeil appuyé avec Raphaël.

    Tandis que Nicolas se relevait d'un bond, le loup bleu-gris déclara :

    "Bien maintenant que tout le monde est opérationnel, nous pouvons partir. Le chemin est encore long jusqu'à cleeveland ce qui implique que nous ne devons pas traîner. Roxane, tu fermeras la marche."

    Il fit demi-tour et s'engagea dans la forêt, aussitôt imité par Lou. Mickaël suivit, Cyndy sur ses talons. Vinrent ensuite Marine, Steve et Abby. Après un regard en direction de Roxane, Nicolas se mit en marche. Kyllie hésita, mais finit par le suivre, mais en prenant soin de rester à distance. Olympe s'ébroua et disparu dans les fougères à son tour

    En se glissant à leur suite sous les buissons, Roxane se dit qu'elle avait eu très peur de perdre Nicolas aujourd'hui. Troublée, elle se demanda :

    Si cela avait été Mickaël à la place, me serais-je fait autant de soucis ?

    Elle n'en était malheureusement pas si sûre...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :